Age of Conan: Imperium

l'armée populaire du roi Conan, sur le royaume francophone jcj/jdr Stygia (Aoc)
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grohon: Chasseur de prime

Aller en bas 
AuteurMessage
Grohon
Milicien
Milicien
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 15/06/2008
Age : 26
Localisation : Derrière toi.

Caractéristiques
Origine: Aquilonie
Classe: Eclaireur
Niveau: 76

MessageSujet: Grohon: Chasseur de prime   Lun 16 Juin - 21:58

Bonjour chers compagnons de bataille !

Je m'appelle Grohon. Je suis un fièr chasseur qui pour subsister dans ce monde brutal alla au gré des vents en quête de tête mise à prix par des gens honnêtes ou pour régler des comptes. Je vais vous raconter mon histoire à partir d'un moment qui bouleversa ma vie et que je ne regrette pas.

Un jour, un homme me demanda si je pouvais aller tuer un chef de clan qui faisait du trafic d'esclave. L'homme voulait se venger car il avait envoyé son frère aux galères, et avait rejoint Crom à cause de cela. Cela ma beaucoup touché, mais la récompense qu'il offrait était au delà de toute mes attentes. Après avoir fait mon baluchon, pris mon arc et mes flèches je me suis mis en chemin pour la demeure de ce marchand. Après quelques heures, j'étais arrivé au pied des murs de son jardin, j'envoyais un grappin et j'escaladais le mur; je me suis caché dans un arbre près de la fenêtre d'où je voyais un homme de petite taille et assez corpulent, en pensant que c'était la personne que je recherchais, je mis une flèche à mon arc et je commence à viser; soudain, j'entendis un craquement sous mon pied et je descendis d'une seul traite l'arbre pour retomber lourdement sur le sol, je fis quelque gémissement en me relevant et en reprennant un peu mes esprits quand un garde vient derrière moi et m'assomma.

En reprennant mes esprits je vis une petite ouverture avec les rayons du soleil passant à travers pour m'éclairer le visage, je me mis debout et je remarquais que j'étais dans une petite pièce avec des barreaux à la fenêtre et à la porte. Je me trouvais dans une prison, sans doute celle du marchand. Sans pouvoir me poser plus de question j'entendis la porte qui s'ouvre d'où deux garde entraient, ils m'agrippèrent et me jetèrent à terre, un petit homme entra, c'était la personne que j'avais vu la veille, il me regardait d'un air méprisant et sans me poser de question il dit: « Envoyez le aux galères, cette espèce de bandit va devoir se repentir de l'affront qu'il m'a fait! ».
Après qu'il soit parti un des gardes ferma la porte puis il vient vers moi et me rua de coups de poing et de pied sur le corps et le visage, je me sentais lentement partir à la rencontre de Crom quand j'entendis quelqu'un crier: « Aller du nerf bande de molassons, Ramer plus vite! ».
Je commençais à bouger et à ouvrir les yeux quand je vis un homme grand et gros qui me regardais et me dis: « Toi le nouveau lève toi et va t'assoir au fond du navire, une place t'y attend! Et plus vite que ça! ». Je me demandais se qu'il pouvait bien ce passer, où j'étais, qui étais cet homme qui me parlais de cette façon, et tous à coups je me souviens ce qu'il s'était passé et je compris où j'étais: « Je suis dans une galère... » je me suis dit à voix basse. L'homme encore à côté de moi me dis: « Bien sûr que tu ai la après ce que tu as voulus faire à mon maitre! », il me saisi par le pagne qui me servait de vêtement et m'envoya valdinguer vers le fond du navire puis j'entendis un son vif et rapide et je sentis une douleur atroce dans mon dos, je venais de prendre un coups de fouet.

Assis à l'arrière de la galère sans dire un mot sous peine de me prendre un coup de fouet qui avait déjà mis mon dos en sang. Je ramais avec toute les forces qu'il me restait. Je n'avais plus la notion du temps ni d'où nous pouvions être sur la mer, comme moi beaucoup d'homme devait ramer dans les mêmes conditions, chaque jour je priais Crom de me tuer ou d'arrêter ce trafic atroce dont je suis esclave aujourd'hui mais rien ne venais à moi, ni un signe, ni une mort. Je sentais mes derrières force partir de mon corps sans que je puisse rien faire, je n'arrive pas à résister et je tombe sur le sol en bois, je ne plus bouger mais j'entends des pas qui se rapproche de moi. La douleur de mon dos commence alors que l'homme n'est pas encore à ma porté, et tous à coups je me sentis projeter contre la coque du navire et je commence à sentir une eau froide qui me submerge. Crom est tu là ?

Peut être ma t'il entendu vu que je me suis retrouvé sur une plage à mon réveil, là un homme du nom de Kalanthès est venu me voir et ma parler de l'île où j'étais. Après m'être reposé, j'entendis des cris nom loin de là, c'était une fille femme attaché à un arbre qui me demander de l'aide. Après l'avoir secourue elle me demanda de l'aider pour retourner en ville. Quand nous sommes arrivé près de la porte qui donner sur les contrés habité, je vis l'homme, celui qui ma fait tant de misère sur le navire. Lui vivant, il fallait en finir, avec mon arc trouvé sur des maraudeurs qui nous barré la route quelque temps plutôt, je lui transperça la tête d'une flèche rapide, le sang coulé abondamment sur le sol et je lui cracha dessus puis j'ouvris la porte. Un peu de marche et nous étions enfin en ville: Tortage. Avec l'argent que la femme m'avait donné, je suis aller à la taverne du coin, là-bas j'ai vue un homme qui raconté son histoire. Après l'avoir écouté, je lui demanda son nom, il se nomme Dolan et il ma dit qu'il cherchais des gens pour faire une milice qui défendrais les terres de Hyboria, je me demandais ce que je pouvais faire et je me suis dit: « Cette terre va me donner une nouvelle vie, je la défendrais corps et âme, que Crom en sois témoin! ». Alors je me suis enrolé dans sa milice et tous ne fait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Grohon: Chasseur de prime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Age of Conan: Imperium :: La Milice Hyborienne :: Les membres d' Imperium-
Sauter vers: