Age of Conan: Imperium

l'armée populaire du roi Conan, sur le royaume francophone jcj/jdr Stygia (Aoc)
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Idris le conquérant ivrogne

Aller en bas 
AuteurMessage
Idris
Milicien
Milicien


Messages : 18
Date d'inscription : 20/07/2008

Caractéristiques
Origine: Aquilonie
Classe: Conquérant
Niveau: 80

MessageSujet: Idris le conquérant ivrogne   Dim 20 Juil - 22:02

Un matin de l'an 1293.

L'écume frise à la proue. Une brise latérale s'est levée, le navire picte Sombre Présage fend les flots à bonne allure, légèrement penché.

J'ai été placé à l'avant, l'air frappe mon visage. J'observe la côte. On aperçoit nettement une chaine de montagnes massives, entourée de falaises et de forêts. Je ne sais pourquoi mais je me sens soudain envahi d'une grande tristesse. J'ai l'impression de recommencer l'expérience de ma fuite et de ma chute, cinq années auparavant. Je commence à distinguer, au dessus du plafond nuageux, l'astre de feu naissant. Quand j'étais enfant et qu'un chagrin me venait, je levais instinctivement la tête et contemplais le ciel, avec l'impression que mes problèmes n'étaient que de minuscules anicroches par rapport à l'immensité de l'univers qui m'absorbait. Combien de drames sentimentaux, d'échecs militaires, de trahisons, d'humiliations, de malchances ai-je ainsi "digérés" d'un simple regard vers le firmament...

_ Que regardes tu ainsi mon ami ?

_ T'ai je un seul moment autorisé tant de familiarité ?

_ Trois années passées à ramer l'un à côté de l'autre autorisent bien des choses.

Idris n'insista pas davantage. Le surveillant picte arrivait sur eux, il savait ce qu'il en coûte à ceux qui se permettent de bavarder.

_ Selon mes calculs, venant de l'ouest et ayant viré à tribord, nous cabotons au sud des royaumes noirs.

_ Tes talents d'observations m'étonneront toujours. Comment un homme tel que toi a pu échouer ici ?

Idris, sachant son calvaire toucher à sa fin, consentit à livrer une partie de son histoire. Son compagnon d'infortune méritait bien ça.

_ Je fus soldat au service du Roi Numenides. Aquilonien de sang et conquérant de métier.

Korian reste coi. Jamais auparavant Idris n'avait parlé de lui. Depuis longtemps déjà, il avait perdu tout espoir d'en savoir plus sur son imposant voisin.

_ Tu es donc un grand guerrier, souffla entre ses dents Korian.

A cette réplique, Idris eut bien du mal à contenir un rire qui déjà déformait son visage.

_ Non pas vraiment. Je dois ce titre à mes talents d'artisan. Il fut un temps où j'eus une certaine renommée à Tarantia. En remerciement pour l'une de mes créations magnifiant sa gloire, Numenides me promut Conquérant. Cependant, je dus rapidement me soumettre à une évidence, j'avais davantage le goût du vin que celui des armes. A l'automne 1283, le jour de mes trente cinq ans, on m'ordonna de bruler un camp picte un peu trop proche des frontières du royaume. Mais l'attaque ne se passa pas comme prévu, le raffut de la beuverie organisée pour mon anniversaire trahit notre présence. Les pictes eurent vite fait d'encercler notre campement. Et au plus fort de la fête, ils lancèrent l'assaut. J'ignore s'il y eut des survivants. Je parvins à fuir dans les montagnes voisines. Au moment de l'attaque, j'étais à l'orée d'un bois en charmante compagnie, pas un picte ne me vit. Par contre, lorsque le roi eut vent du carnage et de l'absence de mon corps parmi les cadavres des nôtres, il me disgracia et fit pendre ma femme et mes deux filles. Je n'avais pas d'autre choix que de devenir mercenaire. C'est ainsi qu'en 1285, faisant parti d'une troupe de cimmériens, je fus amené à combattre aux côtés des Loups de Vanaheim.

_ Les Loups...

_ Oui, les fameux Loups des terres de glaces.

_ Vous avez donc fait parti des leurs ?

_ Ne dis pas de sottises voyons. Ne méritent le nom de Loups de Vanaheim que les plus vaillants parmi les guerriers et les mages. Je n'étais pas de ceux là. J'étais un frère d'armes, oui c'est vrai. Mais avant tout, j'étais là bas pour l'argent, le butin. Mercenaire avant d'être homme, et encore moins Loups. Pour mériter ce titre, il faut une noblesse de coeur que je n'avais pas.

Un silence lourd s'installe, seulement brisé par le clapotis des vagues sur la coque du navire.

_ En 1288, lorsque les Loups furent défait, trahis par les leurs, je fus l'un des rares à avoir la vie sauve. Réduit à l'état d'esclave, vendu de cimmériens à stygiens puis à pictes, j'ai fini ici. Mes tentatives d'évasion m'ont couté un doigt et une oreille. Nos maitres ont décidé de m'enchainer sur un navire pour être sur que cette fois je n'irai nulle part. Voilà le résumé de ma vie mon..."ami".

Ce fut le mot de trop.

_ Je vous surprends encore entrain de parler vous deux !

Trois claquements de fouet finirent de courber Idris sur ses genoux.

_ Voilà pour toi l'aquilonien ! Tu crèveras bientôt ivrogne n'aie crainte.

Une fois la nuit tombée sur la galère. Idris fit signe au surveillant.

_ Je désire voir ton supérieur.

_ Tu n'es pas en mesure de désirer quoique ce soit ivrogne ! Et à l'avenir, tu as intérêt d'être moins condescendant avec moi ! Voilà pour ton impertinence !

Au vingtième coups de fouet, le Capitaine sortit de ses appartements.

_ Mais pourquoi tant de raffut ? L'aquilonien essaie t il encore de s'échapper ? Et pour aller où cette fois ? Regarde autour de toi ivrogne, il n'y a nulle part où tu puisses aller.

Les semaines passèrent et inlassablement, chaque soir Idris demanda à parler au Capitaine. Ce à quoi lui répondirent cinquante coups de fouet. Il en alla ainsi jusqu'au jour où le Capitaine accepta enfin de recevoir Idris dans ses appartements pour un entretien privé.

_ A genoux esclave ! Je ne t'offre pas à boire, tu serais capable d'engloutir la bouteille entière ! Ah ! Ah ! Ah ! Bon, qu'as tu donc à me confier de si important ? Oh ! Avant que tu n'ouvres ta bouche puante, un avertissement, si j'estime que tes informations ne me sont pas utiles, je te condamnerai à fouetter tes camarades un par un toute une nuit. On verra ensuite s'ils t'apprécient toujours autant. Allez, parle !

_ Lors de notre dernière escale, j'ai vu le surveillant en chef sortir de la réserve les poches plus pleines qu'à son entrée...

_ Poursuis.

_ Eh bien, vous n'êtes pas sans savoir, que c'est dans cette même réserve que sont stockés les coffres de pièces d'or. Et justement, la nuit dernière mes suspicions se sont vues justifiées. A la faveur de l'obscurité, le surveillant en chef a subrepticement glissé quelques pièces dans les poches d'un homme d'équipage. C'est ...

_ Oui un sabordage qui se prépare, ça va j'ai compris. Ce fieffé menteur veut faire croire à un naufrage. Prendre l'or préalablement partagé et bien sûr me tuer par la même occasion. Mais, pourquoi toutes ces révélations ? Qu'as tu a y gagner ? Tu dois d'ores et déjà savoir que tu n'obtiendras rien de moi...

_ Je souhaiterais un peu plus de vin lors de mes deux prochains repas, honorable maître.

_ Tiens donc ! Voilà que tu me donnes le titre de maître maintenant. Etrange... Dans trois jours nous accosterons à Tortage, à ce moment là, je prendrai les décisions qui s'imposent. En attendant, je te condamne à cinquante coups de fouet. Et ton vin, oublies le, tu n'auras même pas d'eau pendant une journée entière.

Le surlendemain.

Le soir venu, alors qu'une lune pleine éclaire le navire endormit de sa blancheur, Idris fait signe au surveillant en chef.

_ Qu'as tu donc esclave ?

_ L'autre jour, j'ai mis le capitaine dans la confidence.

_ Q-quoi ?! Mais de quoi parles tu ?

_ Il est au courant pour les pièces d'or volées, la mutinerie en cours, tout.

_ Par tous les dieux ! Viens avec moi ! Je le jure, ce soir je te couperai moi même la langue !

_ Il suffit ! L'aquilonien a raison, j'ai vérifié. Je ne vais pas te faire pendre misérable. Je vais te tuer de mes mains !

_ M-mais ! Enfin, capitaine ! Il ment !

_ Meurs !

A cet instant, Idris d'un coup d'épaule fit basculer le surveillant qui s'effondra inanimé sur le pont du navire. D'un bond, il plongea la tête la première dans les flots alors que derrière lui, un carnage était en cours sur la galère désormais sans maitre. Les hommes d'équipage partageaient entre leur fidélité pour le capitaine et l'appât du gain, s'étaient divisé en deux groupes qui maintenant s'affrontaient dans les ténèbres de la nuit.

Le lendemain, en ce début d'année 1294, Idris échoua sur l'une des plages de Tortage. Fiévreux et blessé, il fut sauvé par une femme tenant un bordel en ville.

Idris ne soupçonnait pas qu'une vie nouvelle était sur le point de lui être donnée et qu'il devrait l'acquérir au prix de longs efforts. Mais ici commence une autre histoire, celle de la lente renaissance d'un homme. On pourrait y trouver la matière d'un nouveau récit, mais le nôtre est terminé.

[HRP]

Suite à une longue conversation avec Dolen je poste donc ici ma candidature. Membre fondateur et officier de la guilde Amanite sur le serveur Stygia, que peut être certains connaissent, j'ai finalement après les départs nombreux de ces dernières semaines fait le choix de quitter la guilde Amanite. Nous avions décidé de créer ici une guilde où nous pourrions poursuivre une aventure débutée sur wow mais la sauce n'a finalement pas pris (Certains n'ont tout simplement pas aimé, d'autres n'avaient pas de pc assez puissants pour faire tourner le jeu et beaucoup ont à juste titre regretté le manque de contenu et les nombreux bugs). Malgré l'organisation de plusieurs events qui nous ont procuré de grands plaisirs nous avons donc fait le choix de mettre un terme à cette aventure et de partir vers de nouveaux horizons.

Sinon après je sais pas trop quoi vous dire de plus, Idris est un conquérant lvl80, faiseur d'armures niveau 3 et architecte niveau 1. J'ai également un reroll que j'aimerais guilder chez vous du nom de Lyraelle (Fléau de set lvl58), alchimiste et lapidaire de niveau 1. J'ai commencé à jouer le 17mai, j'ai fait la beta pvp et la beta fileplanet, je suis avant tout un joueur rp, je n'ai pas comme objectif de terminer les raids 24 ni de posséder une forteresse. Je ne souhaite pas réserver trois soirées par semaine à des sorties pve ou pvp hl. J'aime les femmes, la viande, le sucre, le pain et le fromage. Je suis avant tout ici pour voler vos femmes et votre or, accessoirement aussi pour réduire en esclavage vos chefs et d'autres joyeusetés de ce style tongue

A bientôt.

PS : J'allais oublier, serait il possible si vous acceptez ma candidature, de passer un mois en tant que "recrue test", ceci afin que nous puissions davantage nous connaître et voir si je vous conviens et réciproquement. Je tiens déjà à vous préciser que je serai peu présent jusqu'à la fin du mois d'août, et même pas du tout là du 26 juillet au 5 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolan
Chef
Chef
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 02/06/2008
Localisation : Près des grandes fôrets de feuillus du nord, dans ma hutte

Caractéristiques
Origine: Cimmérie
Classe: Barbare
Niveau: 80

MessageSujet: Re: Idris le conquérant ivrogne   Dim 20 Juil - 22:10

Je suis content de te voir postuler finalement chez nous et celà est un grand honneur.

J'espère également que tu te plairas chez nous,
tout comme nous apprécierons te voir te battre à nos côtés

_________________
Strategos Dolan, boucher officiel de Crom et grand pourvoyeur du Vanaheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imperium.taguilde.net
Zol
Milicien
Milicien
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/07/2008

Caractéristiques
Origine: Cimmérie
Classe: Barbare
Niveau: 80

MessageSujet: Re: Idris le conquérant ivrogne   Lun 21 Juil - 8:10

Bienvenue parmis nous Idris pour une mise en bouche toute en "finesse" face aux Vortex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gutthak
Recrue
Recrue


Messages : 16
Date d'inscription : 14/07/2008
Age : 34

Caractéristiques
Origine:
Classe:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Idris le conquérant ivrogne   Lun 21 Juil - 8:49

A voir ce que vous mettez aux Vortez et ce que je vais leur mettre aussi, je doute qu'on puisse dire qu'on fait dans la dentelle. lol!
Bienvenu à toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thyreos
Officier
Officier
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/06/2008

Caractéristiques
Origine: Aquilonie
Classe: Templier Noir
Niveau: 78

MessageSujet: Re: Idris le conquérant ivrogne   Lun 21 Juil - 13:11

Bienvenue puissant conquérant, esperons que ta nouvelle vie soit prospère en notre sein!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evander
Milicien
Milicien
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/07/2008
Age : 28
Localisation : les ombres

Caractéristiques
Origine:
Classe:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Idris le conquérant ivrogne   Lun 21 Juil - 13:24

Belle écriture Idris, j'ai hâte de pouvoir converser avec toi, et parler de notre peuple respectif et de ses dérives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheldorn
Officier
Officier
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 14/06/2008
Localisation : Jura (suisse)

Caractéristiques
Origine:
Classe:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Idris le conquérant ivrogne   Lun 21 Juil - 16:03

Superbe présentation, on en redemande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idris le conquérant ivrogne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idris le conquérant ivrogne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Age of Conan: Imperium :: La Milice Hyborienne :: Rejoindre la milice Imperium-
Sauter vers: